dimanche 26 novembre 2017

Belgravia, Julian Fellowes

Belgravia
Julian Fellowes

Genre : Historique
Edition : 10/18
Pages : 523
Prix payé : 8€80
Lu du 8 au 26 Novembre 2017
Ma note : 4/5

Le 15 juin 1815, le bal devenu légendaire de la duchesse de Richmond réunit à Bruxelles tous les grands noms de la société anglaise. La plupart des beaux officiers présents ce soir-là périront quelques heures plus tard sur le champ de bataille de Waterloo, faisant de cette réception l'une des plus tragiques de l'histoire. Mais cette nuit va aussi bouleverser le destin de Sophia Trenchard, la ravissante fille du responsable de l'intendance du duc de Wellington. Vingt-cinq ans plus tard, les Trenchard, en pleine ascension sociale, se sont installés dans le nouveau quartier de Belgravia et pensaient laisser derrière eux ces terribles événements. Mais dans un monde en mutation où l'aristocratie côtoie désormais la classe émergente des nouveaux riches, certains sont prêts à tout pour que les secrets du passé ne menacent pas leurs privilèges...Amours contrariées, intrigues entre classes sociales, sans oublier le rôle des domestiques : on retrouve dans ce roman tout le talent et le charme de l'auteur de Dowton Abbey.


En préparant aujourd'hui ma chronique, je me rends compte que j'ai passé un sacré moment sur ce roman ! Presque 20 jours. Cela ne veut pas dire que je n'ai pas apprécié ma lecture, au contraire. J'ai adoré me replonger dans cette Angleterre du XIXème siècle que j'aime tant

L'intrigue débute en 1815 à Bruxelles, où Sophia Tranchard et ses parents sont invités à un bal organisé par la Duchesse de Richemond. Le père de Sophia, James, est le chef de ravitaillement des armées. Ils ne sont pas issus de la haute société Anglaise, mais ils ont eu leurs invitations grâce à Edmund Bellasis, le meilleur parti du moment
Le bal est finalement interrompu par l'arrivée de l'armée de Napoléon qui va donner engendrer la bataille de Waterloo

Nous retrouvons notre famille Tranchard 25 ans plus tard. Grâce aux ambitions sociales de James, la famille est montée dans la société et a fait fortune. Ils vivent à Belgravia, le beau quartier de Londres. Malheureusement, il ne se rend pas compte qu'il se fait manipuler. Ils sont invités à des dîners et des thés dans le but de servir les intérêts de leurs hôtes. Ces gens ont aucune considération pour eux en dehors du profit qu'il peut leur apporter. 

Je pense que je vais m'arrêter là en ce qui concerne le résumé car il y a un événement particulier qui n'est pas abordé dans sur la quatrième de couverture et que nous apprenons au fil des pages au début de la lecture. 
Mais nous imaginons bien qu'avec plus de 500 pages écrites par l'auteur de Dowton Abbey, il va se passer mille et une péripéties
Chaque famille a fait son bout de chemin durant ces 25 ans. Chez les Tranchards, James et Anne vivent avec leur fils Oliver, un peu plus jeune que Sophia, et sa femme Susan. Même si ils vivent dans le luxe et ont du personnel à leur service, nous ressentons qu'il y aura toujours cette barrière entre eux et les nobles.
Du côté des Bellasis, le père et la mère d'Edmund doivent sans cesse s'armer de patience face à une partie de leur famille qui se ruine et qui attend avec impatience leur futur héritage.
Quand soudain, un jeune industriel sorti de nul part, Charles Pope, s'offrir les faveurs de ces deux familles et les réunir malgré lui

Trahison, chantage, mensonges, tromperies, révélations, secrets sont au rendez-vous. Sans oublier l'intervention régulière des serviteurs qui pourra que nous faire penser à Dowton Abbey. 

Mention spéciale pour les deux dernières pages du roman, qui m'ont donné un sentiment de satisfaction, et qui prouvent que le karma existe. 



"Lady Maria, je combattrais des dragons, je marcherais sur des charbons ardents, je traverserais la Vallée de la Mort, si je pensais avoir la moindre chance de conquérir votre coeur."
P. 299

2 commentaires:

  1. J'adore Downton Abbey, je viens de finir de regarder la saison 2 ce soir ! ^^ Je commencerai la saison 3 dès demain, et je peux te dire que c'est un gros coup de cœur :)

    Le roman de Julian Fellowes me tente depuis un moment, et ton avis ne fait que me conforter dans cette idée. Je te fais plein de bisous Lulubel, passe une belle soirée ! ♥

    Sue-Ricette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors déguste bien cette série mon amie ! Les saisons passent très vite et là c'est terminé, la dernière qui est sortie marque la fin :(
      J'espère que tu te laissera tenté par ce roman. Mais si je peux te donner un conseil, attend d'avoir terminer de regarder la série, ça te réconfortera de l'avoir terminé ;) ;)

      J'espère que tu vas bien ! Gros bisous

      Supprimer