vendredi 20 novembre 2020

Cold Winter Challenge 2020

 


Cette année 2020 a tellement été compliqué, pour tout le monde, de par la situation sanitaire, et les situations sociales, professionnelles, personnelles, familiales qui en découlent ... Que la lecture a très certainement aidé un grand nombre de personnes à passer ces moments difficiles. Et je pense que le Cold Winter Challenge va apporter encore plus de réconfort ! D'autant plus que cette fois-ci, nous avons un mois de plus de prévu ! 

Comme d'habitude, ma liste de livres à non exhaustive. Certains livres sont déjà dans la PAL, d'autres dans ma Wish-list. J'ai choisi un certain nombre de titres pour me laisser le choix selon mes envies du moments. 
En tout cas, les catégories donnent toutes très envie ! Parfait pour l'ambiance d'hiver et de Noël.

























 

lundi 16 novembre 2020

Lectures d'Halloween pour le Pumpkin Autumn Challenge

Assidue dans mes lectures pour le Pumpkin Autumn Challenge, mais beaucoup moins pour les chroniques cette année. 
J'ai vécu un changement de lieu de travail au cours du mois d'Octobre. Cela a engendré pas mal de stress comme je m'y attendais. Je me suis donc plongée dans mes lectures durant mon temps libre et je n'ai pas forcément eu l'envie d'en faire les chroniques. Mais j'ai du coup pas mal avancé dans mon challenge. 

- Harry Potter et le Prince de sang mêlé, J.K. Rowling. Que j'ai adoré évidemment ! J'ai passé un super moment plongée dans cet univers favoris. J'attends de trouver le moment parfait pour me plonger a nouveau dans le film.

- Les roses fauves, Caroles Martinez. J'ai lu ce livre au tout début du challenge. C'est un cadeau d'anniversaire de la part de mon voisin qui lit beaucoup aussi. J'ai pu l'inclure dans le challenge de part les fantômes "de famille" que nous voyons régulièrement au fil des pages. Mais je n'ai absolument pas apprécié cette lecture... L'ambiance y était malsaine. Et la fin était au même niveau que le reste de l'histoire. Je n'ai vraiment pas passé une bonne lecture et je me suis empressée de donner ce livre une fois terminé. 


Pour mon weekend Halloween, je m'étais réservé trois livres sur le thème : 


Tout d'abord, ce Chair de poule que j'ai trouvé dans une boite à livres avec son compagnon que vous verrez juste après. Je connaissais bien entendu cette collection de romans jeunesse. Mais je n'en ai jamais lu étant enfant ! La petite fille trouillarde que j'étais en ce qui concerne le côté "horreur" avait justement peut-être trop peur d'avoir la chair de poule pour sauter le pas. Mais ces dernières années j'ai eu l'occasion de visionner les films qui sont sortis et j'ai beaucoup aimé. J'ai donc été ravie lorsque je suis tombée sur ces pépites de boite à livres !
Dans celui-ci, nous suivons un petit garçon qui est la terreur de son école. Nous pouvons le supposer grâce à son côté "vantard" de faire peur à tout le monde, et d'aimer cela ! Nous sommes le soir d'Halloween et il a prévu sa propre version de la chasse aux bonbons. Sauf qu'il va être pris à son propre jeu. J'ai envie de dire : on récolte ce que l'on sème mon coco ! L'auteur y mêle un aspect fantastique qui n'est pas pour déplaire et rajoute à cette soirée du 31 Octobre déjà si particulière. 


Et ce petit deuxième que j'ai trouvé en même temps dans la boite à livres ! 
Ici nous suivons une famille composée d'un petit garçon, sa grande sœur, leurs parents et leur chien. Ils emménagent dans une nouvelle maison, immense, où tout est à découvrir. Un jour, c'est leur chien qui fait une découverte étonnante, dans le placard sous l'évier, il en sort une espèce d'éponge. Cette éponge a non seulement l'air d'être vivante. Mais en plus, elle est à l'origine des nombreux coups de malchance qui vont survenir au sein de cette famille. Les enfants vont donc devoir trouver la solution pour se débarrasser de cette malédiction.

Dans ces deux romans, tout est fait pour la jeunesse. Mais comme cela fait plaisir de me plonger dans des lectures que j'aurai pu lire lorsque j'avais 10 ans ! Je les ai donc lu le soir et le lendemain de Halloween. C'était parfait. 



Et sur une dizaine de jours pour cette période, j'ai également retrouvé notre apprentie sorcière préférée : Sabrina Spellman.
Vous pouvez retrouver ma chronique du premier tome ici
Cette fois-ci, nous retrouvons Sabrina un moment après sa signature dans le livre de la nuit. C'est à dire qu'elle a choisi d'offrir son âme à Satan et d'être une sorcière complète. Elle a donc quittée (pour le moment) Baxter High et a commencé son apprentissage à L'Académie des Arts invisibles. 
Comme dans le tome précédent, nous ne lisons pas ce que nous a montré la série Netflix. C'est une sorte de spin-off avec un récit inédit. 
Sabrina va devoir faire face à des démons qui menacent la sécurité des mortels de Greendale, et par la même occasion, ses nouveaux amis sorciers. 
Encore une fois, nous suivons le point de vu de divers personnages en plus de Sabrina. Et pour le coup, j'ai trouvé ce tome beaucoup plus long et lent. Les dialogues étaient pour la plupart sans intérêt, ce qui nous éloignait de l'action et du fil conducteur de l'histoire. C'est pour ça que j'ai mis pas mal de temps à le lire, j'ai même fait une pause pour lire autre chose. 
Mais tout ce que j'aime avec Sabrina est là : le petit Salem, cette jeune fille qui sait ce qu'elle veut, le vocabulaire lié aux sorcières, l'ambiance creepy de Greendale, la maison des Spellman, les préparations culinaires de tante Hilda. 

Pour conclure, je suis contente d'avoir choisi ces trois livres pour Halloween 2020 et d'avoir pu m'y tenir. J'ai passé de supers moments lectures tout en avançant dans le PAC. 
Aujourd'hui, il est bientôt terminé, et le Cold Winter Challenge va bientôt commencer. Je suis actuellement dans le dernier livre de ma PAL, qui est assez long. Les autres titres aux quels j'avais pensé ne sont pas en ma possession, je pense donc que mon challenge est bientôt terminé pour cette année. 








dimanche 25 octobre 2020

Merveilles et légendes : "Océans et monstres marins", Xavier Husson

 

Merveilles et légendes
"Océans et monstres marins"
Xavier Husson

Genre : Beau livre, Conte et légendes
Edition : Au bord des continents 
Pages : 167
Lu du 18 au 25 Octobre 2020
Ma note : 5/5 

Sifflet du bosco, Tûûû-iii-tûûû !… Hardies les filles ! Gaillards les gars !...
Un recueil de légendes propice aux voyages immobiles. A qui tend bien l’oreille, un sablier de quart n’a pas pour seule fonction de mesurer le temps… son flux conte les récits de fabuleux voyages. Au sortir de la brume se découvriront les îles de la désolation, d’abruptes falaises hérissées de phares qui n’existent pas, la silhouette spectrale du Hollandais volant, l’ombre sous-marine du terrible Kraken… et si par bonheur on venait à en réchapper, y s’ra toujours bien temps de s’égarer dans les venelles étroites d’un port du bout du monde en quête d’une taverne enfumée pour y commander une bouteille de rhum. Yo-hooo ! Ça va sentir le hareng et la jambe de bois vermoulue.


J'ai découvert Xavier Husson l'année dernière lors du Pumpkin Autumn Challenge, avec le titre Merveilles et légendes de Bretagne que j'ai adoré ! 
J'ai décidé de réitérer l'expérience cette année encore pour le challenge, et je me suis tournée vers le thème des océans et monstres marins. 

On y retrouve ce côté mystérieux et parfois effrayant des légendes qui se perpétuent au fil des années. 

J'ai sauté à pieds joints dans cet univers de navires et vaisseaux fantômes, d'îles magiques, de scaphandriers, de Jack Gosh Diver, de naufrages, de tempêtes, de "trous dans l'océan" à retrouver réellement à l'ouest de l'Ecosse ou au large de la Norvège, de mers ténébreuses... J'ai été passionnée par l'histoire de Davy Jones et du Hollandais volant...

 


Autant de contes et personnages qui m'étaient plus ou moins connus et qui m'ont donné envie de me plonger à nouveau dans pirates des Caraïbes !

Je me suis amusée à détailler chaque illustrations faites par l'auteur lui-même, et à retrouver ses spécificités sur chacune d'elles. Les petits "enroulements" qui finissaient les tentacules de pieuvres, les algues, les queues de sirènes, les voiles des bateaux ; les personnages sont découpés de manières "anguleuse" ce qui ajoute au thème du livre et aux petites frayeurs que nous pouvons avoir aux fins des histoires et particulièrement à "La malédiction de tevennec" (page 25). 

    
             


Pour conclure, Xavier Hüsson est devenu une valeur-sûre pour moi lorsque j'ai envie de découvrir des légendes à faire froid dans le dos. Ses textes sont particulièrement intéressants et ses illustrations tellement belles qu'il serait incorrecte de ne pas prêter attention aux moindres détails. 

"Quelle aurait été l'histoire des hommes si les étoiles n'avaient existé pour guider leur destinée ?"
P.8




mardi 8 septembre 2020

Pumpkin Autumn Challenge 2020 - Spécial enchanteresses

 




JE SUIS MEDEE, VIEUX CROCODILE ! 
- Simetierre, Stephen King 

LES CHIMERES DE LA SYLVE ROUGE

ESPRIT ES-TU LA ? 
- Les roses fauves, Carole Martinez LU
- Les filles de Salem : "Comment nous avons condamné nos enfants", Thomas Gilbert


IL FAIT UN TEMPS EPOUVANTAIL !

SIROTER UN CHOCOLAT CHAUD SOUS LES SAULES 
- Retour à Cedar Cove, T4 : "Le bon côté de la vie", Debbie Macomber

FAFNIR TON ASSIETTE SINON PAS DE PIECETTE

A WINDOW TO THE PAST
- Harry Potter et le prince de sang mêlé, J.K. Rowling LU


SARAH BERNHARDT, SACRE MONSTRE
- Les sorcières de Salem, Arthur Miller







dimanche 30 août 2020

Midnight sun, Stephenie Meyer



Midnight Sun
Stephenie Meyer

Genre : Romance, Fantastique
Edition : Hachette
Pages : 798
Lu du 15 au 30 Août 2020
Ma note : 5/5

C’est l’histoire d’un lycéen pas banal. Edward est d’une beauté qui frôle l’absurde, mais ce n’est pas ça qui fait sa non-banalité, quoique ça y participe En vérité, c’est un vampire… Il vit avec sa famille, composée de ses frères et sœurs Jasper, Alice, Rosalie et Emmet, d’Esme sa mère et de Carlisle son père qui est médecin. La particularité de cette famille de vampires ? Il sont « végétariens », et oui, ils ont appris à résister à l’appel de la chasse des humains et se nourrissent d’animaux sauvages comme les ours et les cerfs.
Mais la vie d’Edward va être chamboulée par l’arrivée de Isabella Swan (Bella) qui emménage chez son père, Charlie le chef policier de la ville. Premièrement, elle attire son attention car il n’arrive pas à lire ses pensées. Certains vampires ont des dons particuliers, Edward, lui, peut lire dans les pensées de n’importe qui. Seulement, pas elle, pour une raison inconnue. Deuxièmement, le parfum du sang de la jeune fille est inexplicablement irrésistible…


Une lecture nostalgique ... 
Je ne vais pas être originale en disant que j'ai découvert la saga Twilight lorsque j'étais adolescente, que c'est grâce à cette saga que ma passion de la lecture a été amplifiée etc ... Pourtant c'est bien cela. J'ai vu les films avant d'avoir lu les livres. Le premier tome m'a été prêté par une amie de lycée, et ensuite j'ai enchaîné les autres. J'ai lu, juste après, la trilogie Les loups de Mercy Falls de Maggie Stievfvater. La machine était lancée, je n'ai plus pu m'arrêter de lire. 

Pour en revenir à Twilight, j'ai été de suite gagnée par la fièvre de cet univers. J'étais tombée amoureuse de Forks et sa nature, des personnages, surtout de Edward et de l'histoire. 
Le seul roman traitant de vampire que j'ai lu auparavant fut Dracula de Bram Stoker. Même si j'ai aimé ce classique, je me suis rendu compte qu'il n'y avait pas que cela.
Ici, nous somme dans notre monde moderne. Avec un personnage principal féminin  au quel l'adolescente de 16 ans que j'étais a pu facilement s'identifier. J'ai adoré mes années lycée, et je pense que le phénomène Twilight a eu aussi son rôle. 

Bref, je pense avoir assez exprimé à quel point j'étais une grande fan de cette histoire. Depuis, j'aime me refaire l'intégral des films de temps en temps. Ou au moins en regarder un chaque année, selon mes envies. 
J'ai n'ai cependant jamais relu un seul tome de la saga. Et ma crainte avec Midnight Sun était de me rendre compte que l'intérêt que je pouvais avoir adolescente avait peut-être évolué dix ans plus tard. Ou que lire une histoire que je connaissais déjà allait peut-être m'ennuyer
Mais au fond, je savais qu'il y avaient peu de chances que cela se produise. Et j'avais très hâte de me lancer dans le point de vue de Edward. 

...et de découvertes.
Et finalement, après avoir lu Midnight Sun en deux semaines, je suis heureuse de voir que cet univers fait toujours parti de moi et que je ne m'en suis toujours pas lacée, dix ans après. J'ai passé de supers moments lecture à la plage. 
Le point de vue de Edward est absolument magnifique. J'ai eu l'impression de découvrir à nouveau ce premier tome, d'en avoir oublié ma lecture de "Fascination". Beaucoup de passages que j'avais oublié, d'autres à découvrir lorsqu'Edward n'est pas en présence de Bella. Nous avons accès à la moindre de ses pensées, c'est quand même un sacré privilège
Un réel plaisir de retrouver la merveilleuse plume de Stephenie Meyer. Des tournures de phrases toutes aussi belles les unes que les autres. Moi qui ai l'habitude de noter dans mes carnets des citations qui m'ont marquées lors de mes lectures, je ne sais pas pourquoi mais là, j'étais tellement embarquée dans ma lecture que je n'en ai noté aucune. En fait, pratiquement chaque phrases auraient pu être retenues tellement elles sont belles. 

Pour le moment, aucune suite n'est prévue à ma connaissance. J'espère de tout coeur que cela le sera un jour. Ca sera toujours avec grand plaisir que je me retournerai à Forks...

Je termine cet article en invitant les lecteurs, qui ont peut-être été effrayés par l'engouement féminin pour la saga Twilight, à sauter le pas ! Je ne fais pas l'apologie des genres, mais si un point de vue masculin peut vous donner envie, alors foncez ! 

"-Ecoute, dit-elle, je t'aime plus que tout au monde. N'est-ce pas suffisant ? 
Pour le coup, mon sourire fut authentique.
-Si, ça l'est, acquiesçai-je. Pour l'éternité.
Cette fois, je parlais de la véritable éternité. La mienne.
Tandis que la nuit l'emportait enfin sur le jour, je me penchai de nouveau et embrassai la peau tiède de sa gorge."