mardi 23 avril 2013

Quelqu'un comme toi, Sarah Dessen

Info : 
Quelqu'un comme toi
Sarah Dessen
Edition : Pocket Jeunesse
Prix : 17€24
Pages : 323
Ma note : 3/5

Scarlett et Halley sont amies pour la vie. Du haut de leurs seize ans, l'avenir est plein de promesses. Mais, cet été-là, Michael, le premier grand amour de Scarlett, se tue dans un accident de moto. La jeune fille découvre peu après qu'elle est enceinte de lui.
Cette fois, c'est Halley la timide qui va devoir soutenir Scarlett l'intrépide. Sauf que Halley tombe amoureuse à son tour, et tout se complique...






Quelqu'un comme toi est le premier livre de Sarah Dessen que je lis. Pour commencer, je trouve la matière du livre très agréable, la couverture très belle, et le résumer m'a de suite attiré. En effet, toutes les histoires qui touchent à la maternité, surtout chez les jeunes filles me plaisent ! Car c'est vraiment un sujet qui est plus que jamais d'actualité, et qui peux nous arriver sans qu'on s'en aperçoive. 

Le livre est fait de 3 parties sous le point de vue de Halley.
Dans la première partie, "le Grand Canyon", nous faisons la connaissance des personnages, avec plusieurs flash-back. Halley est une jeune fille plutôt timide, réservée, et n'a donc pas vraiment d'ami(e)s, jusqu'à ce que Scarlett emménage dans son quartier. Elle s'est immédiatement liée d'amitié avec cette jeune fille du même age, jolie, gentille et très sociable. 
Quand l'histoire du livre commence, nous apprenons la mort de Michael, nous ne le connaîtrons donc pas. Mais tous les personnages dressent le même portrait de lui : Michael était gentil, beau, et n'appartenait à aucun clan, il était donc aimé de tous. Il avait rencontré Scarlett et Halley chez Milton, un magasin où elles sont caissières. Il était sorti avec Scarlett durant tout l'été, jusqu'à cet accident de moto. 
Un autre personnage très important fait son apparition, Tristan, le meilleur ami de Michael. Lui est un bad-boy, qui sèche les cours, fait la fête sans arrêts, et qui a connu certainement plus d'une fille dans sa vie. Mais lorsque Halley le rencontre, elle va littéralement "flasher" sur lui. 
Une longue analyse de Tristan est donc faite, tout au long du livre. Nous pouvons voir un Tristan qui peut se montrer gentil envers Halley, mais qui est aussi très secret sur sa vie, il n'aime pas se justifier sur ce qu'il fait.
D'autres personnages qui ont aussi naturellement leur place dans l'histoire : les parents des deux jeunes filles. Du côté de Halley, sa mère est psychologue et surveille beaucoup trop sa fille, la communication est difficile entre elles depuis que Halley grandit et découvre de nouvelles choses, elle est vraiment casse-pieds ! Son père travail dans une radio, il est plutôt cool et s'interpose le moins possible entre Halley et sa mère, j'ai beaucoup aimé ce personnage. Et du côté de Scarlett, il n'y a que sa mère, Marion, qui est trop jeune dans sa tête. La plus mature des deux est sans hésiter Scarlett, qui prend soin de sa mère, comme une mère devrait prendre soin de sa fille. Dans ce foyer les rôles sont clairement inversés. 

Dans la deuxième partie, "quelqu'un comme toi", Scarlett découvre qu'elle est enceinte de Michael. Halley comprend que son amie aura besoin d'elle, comme elle a eu si souvent besoin de Scarlett. Il faudra affronter la vérité, le dire aux parents, affronter le lycée où une question se pose : qu'est-ce qui est le plus choquant, que Scarlett soit enceinte ? ou que le bébé soit de Michael ? Un petit passage intéressant nous apprend qu'en Amérique, il n'est pas rare qu'une jeune fille de 16 ans tombe enceinte, plusieurs lycée sont donc équipés de groupes de paroles pour lycéennes enceintes, ainsi que de crèches pour faciliter les poursuites d'études des jeunes mamans. C'est le cas du lycée de Scarlett et Halley.
Un nouveau personnage va arriver, Cameron, qui va devenir le nouvel ami de Scarlett, et même si on ne le remarque pas vraiment, va beaucoup l'épauler au cours de sa grossesse.
J'ai remarqué aussi que le titre est reprit plusieurs fois sous différentes formes : "quelqu'un comme toi", "quelqu'un comme moi". A chaque fois que le titre est cité, c'est lors d'un moment de doutes, où le personnage se pose beaucoup de questions.

La troisième partie marque la fin du livre, qui, on s'en doute, marque l'accouchement de Scarlett. Mais il y a d'autres événements. Il y a des choses aux quelles je m'attendais, et d'autres non. J'ai été agréablement surprise !

Pour conclure, j'ai énormément apprécié ce livre, il se lit très vite grâce à l'écriture fluide et simple de l'auteure. Mais quelques points m'ont quand même dérangé. Je trouve que l'histoire est trop basée sur la vie de Halley, je pense que faire une partie du point de vue de Scarlett aurait été bien aussi, car personnellement, je n'ai pas assez "vécue" sa grossesse, et c'est très dommage. L'histoire se base beaucoup sur l'histoire de Scarlett et Tristan, qui je trouve, n'avait ni queue ni tête. La relation qu'il y a entre nos deux meilleurs amies est beaucoup plus importante.
Malgré cela, c'est un livre que je peux évidemment conseiller !

" Pourquoi rencontre-t-on toujours de la résistance chez son entourage lorsqu'on est convaincu d'être dans son bon droit et dans le vrai ? Cela devrait au contraire aplanir les difficultés et arrondir les angles. Mais non, il fallait se battre contre vents et marées pour faire valoir qu'on était en accord avec soi-même. Avec sa conscience. Pur. Intègre." 
Halley, p.232/233

Par Lulubel















2 commentaires:

  1. Un grand merci pour ton commentaire :D ! Bienvenue en tout cas, et je me fais un plaisir de venir découvrir ton blog à toi aussi.
    Tu me donnes envie de découvrir ce livre, je n'ai encore jamais lu Sarah Dessen.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une lecture sans difficultés, avec des points positifs et négatifs. En tout cas je le recommande ! :)
      Merci pour ton commentaire qui m'a fait très plaisir :)

      A bientôt

      Supprimer