lundi 2 décembre 2019

Le Cold Winter Challenge 2019

  


LA MAGIE DE NOEL : 
- Noël à la petite boulangerie, Jenny Colgan
- Un Noël à Covent Garden, Jules Wakes
- Tendre veillée, Scarlett, Bailey
- La vie est belle et drôle à la fois, Clarisse Sabard
- L'ange de Marchmont Hall, Lucinda Riley

FLOCONS MAGIQUES : 
- La quête d'Ewilan, T2 : "Les frontières de glace", Pierre Bottero
- Nouvelles de Poudlard, héroïsme, tribulations et passe-temps dangereux, J.K. Rowling

STALACTITES ENSANGLANTEES : 
- Marche ou crève, Stephen King

lundi 11 novembre 2019

La mère des eaux, Rod Marty

La mère des eaux
Rod Marty

Genre : Thriller, Fantastique
Edition : Ebook
Pages : 375
Lu du 07 au 09 Novembre 2019
Ma note : 4/5

Après avoir subi une nouvelle fausse couche et appris qu’elle ne porterait plus jamais d’enfant, Emily est dévastée. Christopher, son mari, ne sait comment la consoler. C’est alors qu’ils sont appelés dans une communauté en Louisiane, au chevet de la mère d’Emily, que cette dernière n’a jamais rencontrée. Mais rien ne va se passer comme ils l’imaginaient. Pour Christopher, la sollicitude des habitants devient vite pesante, et les relations du couple commencent à se distendre… Que cache cette communauté coupée du reste du monde ? Pourquoi ses habitants ont-ils décidé de vivre reclus ? Et, surtout, que signifient ces rêves étranges qui troublent le sommeil d’Emily ? Un thriller fantastique sur l’obsession d’une femme prête à tout pour devenir mère. Quel qu’en soit le prix à payer…


Comment j'en suis venue à lire ce livre ?
Je ne suis pas une grande spécialiste du genre thriller et je n'ai pas énormément d'exemples de comparaisons car le nombre de roman de ce genre que j'ai lu se compte sur les doigts de la main. Cependant, j'aime bien en lire un de temps en temps, surtout en période automnale. 
Pour le PAC, j'ai choisi celui-ci. J'avoue que le fait que l'histoire se déroule en Louisiane m'a beaucoup attiré. Et même si je n'ai pas été effrayé et que j'ai vue venir pas mal d'actions ou de réponses, j'ai plutôt bien adhéré à ce que l'auteur nous offre par ce roman.


Un huit clos 
Nos deux protagonistes vont se rendre à Lamarre, en Louisiane afin de faire la connaissance de la mère de Emily puisque celle-ci a été adoptée, et gérer la maison qu'elle a eu en héritage suite au décès de sa grand-mère. Je précise que la mère de Emily est dans un état végétatif depuis son accouchement. Emily va donc devoir apprendre à s'occuper d'elle. 
Lamarre est une toute petite bourgade de Louisiane où tout le monde se connait. Cette petite ville est littéralement coupée du reste du monde car il faut passer devant un garde pour y entrer, et ensuite nous nous retrouvons enfermé sans réseau et sans autres sorties. L'ambiance y est suffocante de par la chaleur et l'humidité écrasantes. Mais également mystérieuse avec ses habitants vivants reclus ensembles. Nous comprenons rapidement que tout le roman va se passer ici, et que nous sommes donc dans un huit clos. 


Des personnages principaux totalement réalistes :
Emily et son mari Chris sont des personnages réalistes. Ils traversent une période douloureuse qui dure depuis un bon moment en essayant de concevoir leur premier enfant. Malheureusement, Emily enchaîne les fausses couches. Le couple essaie de rester soudé, mais nous comprenons vite que de l'autre côté du miroir ce n'est pas tout à fait le cas. Emily est une femme meurtrie dans sa chaire souhaite plus que tout tomber enceinte. Et Chris est un homme qui se sent oublié en tant que mari. 


Du fantastique et une intrigue :
Nous sommes en Louisiane, et les rites vaudou sont très présents. L'intrigue est bien ficelée. Nous alternons les chapitres au présent avec Emily et Chris, puis ceux qui se passent des années auparavant, depuis la construction de Lamarre. Nous comprenons petit à petit les bizzareries de cette ville et de ses habitants. Nous sentons petit à petit le piège se refermer sur nos personnages principaux. Même si je n'ai pas été réellement surprise de la tournure qu'ont pris les événements, toutes les pièces du puzzle se rassemblent petit à petit. 

Pour conclure :
L'auteur termine son roman avec une fin ouverte selon moi. Et pendant un bon moment le lendemain, je me suis imaginée plusieurs possibilités de suite. Ceci est pour moi une marque d'un bon roman. Je le conseille donc volontiers, il se lit très rapidement et ne contient aucune longueurs ! 

Automne frissonnant : "Tu n'en reviendras pas", "Les os de Davy Jones"

vendredi 1 novembre 2019

Les nouvelles aventures de Sabrina, "L'heure des sorcières", Sarah Rees Brennan

Les nouvelles aventures de Sabrina
L'heure des sorcières
Sarah Rees Brennan

Genre : Fantastique, Jeunesse
Edition : Hachette romans
Pages : 270
Lu du 31 Octobre au 1er Novembre 2019
Ma note : 4/5

Ce prequel exclusif révèle une facette de Sabrina que vous n'avez pas découverte dans la nouvelle série NETFLIX. Quelle décision prendra Sabrina... et fera-t-elle le bon choix ? L'été précédant son seizième anniversaire,Sabrina Spellman sait que sa vie est sur le point de basculer. Elle a toujours étudié la magie avec ses tantes, Hilda et Zelda, mais en parallèle, elle vit aussi une vie banale : lycéenne à Baxter High, elle passe son temps avec ses meilleures amies Susie et Roz ou au cinéma avec Harvey Kinkle. Désormais, ses jours dans le monde normal sont comptés. Quitter Roz, Susie et Harvey se révèle plus difficile que Sabrina ne le pensait, d'autant plus qu’elle n'est pas sûre des sentiments d'Harvey à son égard. Son cousin Ambrose lui suggère de jeter un sort à son petit ami pour découvrir ce qu'il ressent vraiment, mais un esprit des bois interfère, et le sort se retourne contre elle. Sabrina a toujours été attirée par ses pouvoirs de sorcière, mais pour la première fois, elle se demande s'ils lui font emprunter le mauvais chemin. Renoncera-t-elle au chemin de la lumière ? Choisira-t-elle le chemin des ténèbres ?


Cela fait une bonne quinzaine de jours que je suis dans Wicked, de Gregory Maguire. Je ne dirai pas que je n'arrive pas à avancer, car j'arrive à la fin. Mais c'est un livre avec un certain nombre de page, une police d'écriture assez petite et une plume assez particulière. Même si j'apprécie plutôt bien, ça ne se lit pas tout seul. 

Le hic, c'est que Halloween approchait, et je ne l'avait toujours pas terminé. Et comme chaque année, je tiens à fêter Halloween en me faisant un cocon creepy : des bonnes choses à boire et manger, des plaids, mon chat, film et livre sur le thème. Mon choix s'est donc porté sur Les nouvelles aventures de Sabrina. Très bon choix : lu en une journée et adoré ! 

L'histoire se déroule peu de temps avant le seizième anniversaire de Sabrina. Donc juste avant le début de la série Netflix. C'est un préquel. Nous n'allons pas lire ce que nous avons déjà vu. 
Sabrina est en plein dans ses questionnementsconcernant son baptême. Quel choix souhaite-t-elle faire ? Entrer pleinement dans le monde des sorcières en abandonnant sa vie de mortelle, ses amies et son petit ami Harvey ? Rester avec eux ? Ou pourquoi n'est-il pas possible de choisir les deux ? 

Le livre est très bien fait. Nous suivons le point de vue de Sabrina, mais entre chaque chapitre, nous avons le point de vue d'autres personnages avec une mise en page bien particulière. Nous en apprenons légèrement plus (si nous n'avons pas vue la série) sur Harvey, Hilda, Zelda, Ambrose, Roz, Prudence, le Père Blackwood.

En ce qui concerne l'écriture, elle n'est pas très très évoluée certes, mais j'ai connu des romans avec une écriture enfantine qui m'ont bien dérangé. Là j'ai apprécié la simplicité, avec quelques phrases que j'ai relevée dans mon carnet de citations ! De plus, j'ai pu lire ce livre en une seule journée. J'ai donc été très emballée. 
En effet, nous sommes de retour à Greendale. Dans la maison des Spellman, dans la forêt ... Un environnement peuplé de sorcières et sorciers, familiers, fantômes, démons, esprits ... So creepy ! C'est tout ce que je cherchais pour cette année. 

Je recommande donc fortement ce livre. Si vous n'avez pas encore regardé la série, c'est un petit préquel qui vous mettra l'eau à la bouche, je l'espère. Si comme moi vous connaissez déjà la série, vous aimerez revenir au tout début tout en sachant tout ce qui va en découler, ainsi que revenir dans cette fabuleuse ambiance. 

"Le passé peut transmettre sa flamme à l'avenir, si quelqu'un est présent pour recevoir sa lumière." 
P.133


Automne douceur de vivre : "Jack'O Lantern"

lundi 14 octobre 2019

Chasseuse de la nuit : Cat et Bones, Jeaniene Frost

Chasseuse de la nuit : Cat et Bones
Jeaniene Frost

Genre : Bit Lit
Edition : ebook
Pages : 305
Lu du 6 au 13 Octobre 2019
Ma note : 4/5


Retrouvez la Chasseuse de la nuit dans trois inédits !
Cat et Bones sont de retour dans trois aventures qui vous feront découvrir vos personnages préférés comme vous ne les avez jamais vus.
Du passé trouble de Bones à ses retrouvailles familiales inattendues, embarquez pour un voyage captivant en compagnie de ce couple explosif qui n’a pas fini de vous faire rêver.
Ce recueil comprend les nouvelles suivantes : Home Sweet Home, La prime et Un plat qui se mange froid.


Cela fait maintenant plusieurs années que j'ai terminé la saga Chasseuse de la nuit, ainsi que les spinn-off. Je suis une grande admiratrice de cet univers, de ces personnages, et depuis, je n'ai jamais su retrouver une saga bit lit aussi bien. 

C'est donc avec plaisir que pour le Pumpkin Autumn Challenge, je me suis procuré ce dernier livre qui me restait à lire. Quel bonheur d'être de nouveau parmi les vampires, les goules et les fantômes. Mais surtout avec Cat et Bones ! 

Durant trois nouvelles, d'une centaine de pages chacune, je suis retombée sous le charme du monde de la nuit, comme au début.

"Home Sweet Home" nous emmène aux fêtes de fin d'année, nous retrouvons notre couple et leur bande d'amis proches. Le soit-disant frère inconnu de Bones débarque dans le but de se faire reconnaître, mais tout ne va pas se passer aussi bien que prévu, surtout quand des démons s'invitent. 
"La prime" concerne une mission que Cat et Bones doivent mener à bout en protégeant une jeune fille riche de son cousin qui veut la faire tuer. J'avoue que c'est cette nouvelle que j'ai le moins apprécié. 
Mais le niveau est de suite remonté avec "Un plat qui se mange froid" où nous retrouvons Bones des années avant sa rencontre avec Cat, et nous sommes à La Nouvelle Orléans. Un couple de goule prend plaisir à tuer de manière atroce des humains, sur les terres de Marie Laveau. Bones va donc tenter de mettre un terme à cela, mais ce ne sera pas sans conséquences... 

Je conseille fortement ce recueil à toutes les personnes qui ont aimé la saga principale. Mais aussi aux personne qui ne l'ont pas lu, selon moi il n'y aura aucun problème à la compréhension de ses histoires, et peut-être que cela vous donnera envie de vous plonger dans une superbe série de bit-lit !

Automne frissonnant : "Tu n'en reviendras pas"

lundi 7 octobre 2019

La maison Okola et autres contes délicats, Clémentine Ferry et Sanoe

La maison Okola et autres contes délicats
Clémentine Ferry et Sanoe

Genre : Album
Edition : Le Lumignon
Pages : 95
Prix payé : 15€
Lu le 6 Octobre 2019
Ma note : 5/5 

Aimez-vous les gourmandises chocolatées ? Les desserts sucrés ? Les gâteaux décorés ? Alors entrez donc : la Maison Okola, fameuse chocolaterie, vous ouvre ses portes ! Vous y croiserez une tortue dévouée, un moineau inquiet ou un chat qui fait les meilleures tasses de chocolat.
Voici les aventures de dix petits héros, à croquer… comme du cacao !

EN PLUS : Un carnet central en couleur vous emmène dans les coulisses de la chocolaterie, à la découverte de ce délice qui nous fait fondre !


Gardé précieusement pour le Pumpkin Autumn Challenge, il a été parfait pour débuter ce mois d'Octobre. J'ai encore l'impression de sentir des effluves de chocolat dans mon appartement ... 
La dernière fois, je vous présentais Le bois sans dessus dessous et autres histoires conthées de la même édition. Nous étions sur l'univers du thé, avec les habitants du bois sans dessus dessous. 



Cette fois-ci, nous ne sommes par très loin de ce bois, dans un lieu qui se nomme La maison Okola. Et c'est à travers 11 petites histoires que nous allons découvrir le chocolat sous toutes ses formes, de la plantation des cacaoyers jusqu'à l'emballage des chocolats pour leur mise en vente et même travaillé sous forme de produits de beauté ! Nous allons faire la connaissance de Brownie, Ganache, Dragé, Cabosse, Cacao, Noisette et tant d'autres personnages qui ont tous un rôle clé dans La maison Okola.



Les histoires sont encore une fois magnifiquement illustrées et nous procurent une sensation de douceur, de confort, de cocooning. Plus nous lisons, plus nous découvrons le fonctionnement de La maison Okola.

En conclusion, il n'est pas étonnant que je soit tombée en amour pour cet album que je vais garder très précieusement. 



Automne Enchanteur ; Misty Day