dimanche 11 février 2018

Les Fées des fleurs et les portes magiques, Cicely Mary Barker

Les Fées des fleurs et les portes magiques
Cicely Mary Barker

Genre : Album jeunesse
Edition : Gründ
Pages : 8
Prix payé : 19€95
Lu le 10 Février 2017
Ma note : 5/5 

Quelles merveilles se cachent derrière les portes magiques ? Ouvrez-les et partez à la découverte d'un monde où les fées des fleurs s'amusent, apparaissent, disparaissent. Peut-être aurez-vous la chance de les apercevoir ...




J'ai toujours aimé les beaux livres et albums jeunesse. Souvent catégorisés "pour enfants", je me laisse très souvent attirer peur eux dans les librairies. Parfois je les feuillette seulement, parfois je me fait plaisir en me les offrant, et en pensant secrètement qu'ils reviendront un jour à mes enfants que je n'ai pas encore. 

Je reste subjuguée par la beauté de celui-ci. Acheté pas plus tard qu'hier, je serai revenue le prendre si ma raison l'aurai emporté en me dictant de le laisser sur son étagère. 

Les fées des fleurs et les portes magiques est un livre pop-up (une pensée pour le petit Paddington qui veut absolument son livre pop up de Londres dans le deuxième film)
En seulement 8 pages, nous suivons Grace et Eve qui découvrent, tantôt le long d'une rivière ou dans une armoire à vêtements, de minuscules portes qui cachent derrière elles un bébé fée, une table préparée pour le thé, ou encore un grand bal. 

A chaque page, nous avons des petites et grandes encoches à tirer afin de voir de véritables trésors
Ce livre est une magnifique oeuvre d'art. Parsemé de jolis petits détails, que ce soit sur la couverture ou dans le contenu, qu'il faut prendre le temps d'admirer. Personnellement je me suis amusée à explorer tout cela pour être certaine de ne rien omettre. Tout est tellement beau que ça en serai dommage. 

Un véritable moment de douceur pour un retour en enfance qui m'a énormément apaisé. 





dimanche 28 janvier 2018

Les étoiles de Noss Head, Tome 5, deuxième partie : "Origines", Sophie Jomain

Les étoiles de Noss Head
Tome 5, deuxième partie : "Origines"
Sophie Jomain

Genre : Fantastique, Romance
Edition : J'ai lu
Pages : 465
Prix payé : 7€20
Lu du 18 au 27 Janvier 2017
Ma note : 5/5 

« Le danger était aux portes de la cité. J avais déjà affronté bien des tempêtes, mais celle qui venait vers nous était la pire de toutes. Un cataclysme, un fléau... Pourquoi ne nous croyaient-ils pas ? La mort s apprêtait à s abattre sur eux. Bientôt, le sang serait versé sur la Terre des loups. La désolation. Le néant. La ruine. C est tout ce qu il resterait. Ne pas fuir. Nous imposer et les convaincre. Pour les sauver tous. Pour le sauver... lui. »


Et voilà. C'est avec une grande tristesse que je termine cette saga si chère à mon cœur. En effet, tous mes éléments favoris étaient réunis ici : le fantastique avec des loups et vampires, de la romance, un environnement entre nature et école en Ecosse, une héroïne facilement identifiable, des personnages masculins forts et protecteurs, des intrigues plus poussées les unes que les autres. Ce qui fait que j'ai enchaîné les tomes tous les trois mois sans m'en rendre compte, depuis un an

Le quatrième tome était consacré à la recherche de Darius et de Leith, tous les deux portés disparus. Darius fut retrouvé en Roumanie dans le château du plus vieux des vampires. Château gardé par des créatures maléfiques, les créatures de l'ombre, contre qui Hannah et les anges noirs se sont battus pour délivrer leur ami. 
Leith quant à lui, a été retrouvé à la toute fin du roman dans la communauté garolle du Sutherland, totalement amnésié. Il n'a aucune idée de qui sont Hannah, Jeremia, Al, Bonnie et tous les autres. Il a même une autre identité, et se dit en couple avec une certaine Shona qui nous le sentons rapidement, est derrière tout ça. 

Ce dernier tome se passe donc dans le Sutherland, dans les souterrains de cette communauté, à essayer de sauver Leith de son amnésie, mais aussi pour tenter de faire comprendre au chef-loup que les créatures de l'ombre ne vont pas tarder à arriver ici. Le vampire originel souhaite se venger de la délivrance de Darius, et compte massacrer toutes les personnes qui y ont participé, en n’épargnant pas ceux et celles qui se trouveront sur son passage. 

Je suis passé par tellement d'émotions durant cette lecture. Nous ressentons le désarroi total d'Hannah et de la meute face à Leith qui est persuadé qu'ils se trompent de personne. Il ne va pas chercher plus loin tellement il est ancré dans sa vie imaginaire avec Shona. Tout ce qu'il a pu vivre avec Hannah est oublié. C'est vraiment horrible pour le lecteur de voir Hannah face à Leith et sa petite amie. Surtout qu'ils ne peuvent même pas partir, ils se doivent de protéger la communauté des créatures de l'ombre. Il va également y avoir une intrigue concernant Al et Bonnie (cette dernière avait fuit cette communauté étant plus jeune pour se marier et est donc coupable de cela). 
Heureusement, Hannah pourra compter sur le soutient sans failles de Grigore. Précédemment je disais qu'il était devenu plus qu'un ami pour elle, nous le comprenons réellement ici. J'ai adoré la manière dont a été traité le sujet ici, même si j'ai eu à plusieurs reprises énormément de peine pour lui. Et son dénouement, le fait que ce soit lui qui prenne telle décision était vraiment ce que j'attendais. 

Donc il y a énormément de stress concernant Leith, l'intrigue de Bonnie, la complexité des sentiments entre Hannah et Grigore, mais en plus, il y a cette tension constante concernant les créatures de l'ombre. Ce combat qui lest attend serait le pire, le plus dangereux de toute leur vie. Et ils peuvent débarquer à tout moment. 

Le point qui a été le plus récurrent dans tous les tomes, c'est la continuité des événements. Il n'y a pas de temps mort. Tout s'enchaîne rapidement et nous n'avons pas le temps de nous ennuyer. De plus, le combat final, aussi ignoble et gore soit-il, mettait bien l'accent sur le fait que ce tome est le dernier. 
Les cents dernières pages constituaient un véritable bouquet final. Je les ai lu d'un coup jusqu'à minuit passé afin de terminer ma lecture en beauté. 

Cette saga est définitivement un énorme coup de cœur. Je ne la conseillerai jamais assez et j'en garderai un magnifique souvenir. Elle m'a vraiment permit de revenir aux bases que j'aime



"Une chaleur brûlante se répandit dans mes veines. Un instant, je crus être sur le point de me liquéfier devant lui. Ces mots, je les avais rêvés, désirés de toute es forces. J'avais voulu m'en repaître, m'y noyer et les serrer fort contre moi."
P. 103




Et si vous lisiez : 

 






samedi 20 janvier 2018

La Passe-miroir, tome 1 : "Les fiancés de l'hiver", Christelle Dabos

La Passe-miroir
Tome 1 : "Les fiancés de l'hiver"
Christelle Dabos

Genre : Fantasy, Jeunesse
Edition : Lu sur ma Kobo
Pages : 567
Prix payé : donné
Lu du 5 au 15 Janvier 2018
Ma note : 3/5

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'Arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel.


Lorsque je me suis inscrite au CWC de cette année, cette lecture n'était pas prévue au programme. Mais comme elle m'a été gentiment envoyée par une participante, elle fut vite intégrée. J'attendais beaucoup de cette lecture, vue que cette saga fait tant parler d'elle en bien.

Et bien, je ressors assez confuse de cette lecture ... Très partagée. D'un côté je suis vraiment entrer dans l'histoire, dans ce monde, et je voulais toujours connaître la suite. Mais de l'autre, il s'est passé tellement de choses que je n'ai pas compris, dans le sens "comment est-ce possible?", avec un environnement loin du cocooning que j'aime, que je me demande pourquoi cette saga est tellement adorée ? 

Nous faisons la connaissance d'Ophélie. Une jeune fille qui vie avec ses parents et ses nombreux frères et sœurs à Anima. Elle travaille dans un musée, et elle a le don de traverser les miroirs et de lire l'histoire des objets qu'elle touche
Nous apprenons également qu'elle est fiancée à Thorn, une personne importante du Pôle. Ils ne se connaissent pas, mais elle va devoir partir avec lui là bas lorsqu'il va venir la chercher. Quitter sa famille, son quotidien, et aller dans un endroit qui lui est assez effrayant. Le temps des fiançailles, elle sera accompagnée de sa tante qui servira de chaperon. 
Le départ arrive assez rapidement. Tout au long du livre, nous suivons Ophélie dans ce nouvel univers, son apprentissage de la vie du Pôle

Si on compare le monde d'Ophélie au notre, nos pays sont des arches là bas. Anima est une arche, le Pôle une autre. On voyage d'une arche à une autre par dirigeables. C'est un très très long voyage, nous comprenons donc que le départ d'Ophélie est sans retour. Cela a contribué à la peine que j'ai ressenti pour elle. Car même si elle est accompagnée de sa tante pour un temps, elle doit confier sa vie entre les mains son fiancé Thorn et à la tante de celui-ci, en qui elle n'a aucune confiance.

En ce qui concerne les personnages, Ophélie a toute mon admiration. Elle est ce qu'on appelle une anti-héroïne. Elle se décrit comme pas jolie, cachée derrière ses épais cheveux, ses lunettes et son écharpe, et comme quelconque et maladroite. Personnellement, je la trouve très intelligente, avec une force incroyable. Elle a une facilité d'adaptation à sa nouvelle vie que j'ai trouvé extraordinaire malgré toutes les difficultés qu'elle doit traverser
Parce que en effet, le Pôle est un véritable nid de serpents. Déjà la tante de Thorn. Celui-ci lui a indiqué qu'avec lui, c'est la seule personne en qui elle peut avoir confiance. Tout le contraire de ce qu'éprouve Ophélie. Malgré le fait qu'elle s'occupe de sa sécurité, elle prendra un malin plaisir à la maltraiter, aussi bien physiquement que mentalement. Thorn également tient à la sécurité de sa fiancée, mais comme elle, il ne tient pas à ce mariage qui est arrangé pour des raisons obscures qu'Ophélie comprendra plus tard. Il passe donc la majorité de son temps dans son bureau de la Citacielle (la capitale du Pôle), et délaisse complètement Ophélie, ne lui accordant aucune importance. Thorn est également détesté des habitants du Pôle à cause de guerres de clans, Ophélie est donc une cible idéale pour ses ennemis. Mais, en voyant tout ce par quoi Ophélie va passer, Thorn va tout doucement faire fondre son cœur de glace. Donc même si il donne l'impression de ne pas vouloir être aimé, et qu'il est difficile pour le lecture d'apprécier un personnage aussi froid, je tiens à lui donner sa chance et je suis certaine qu'il va nous étonner

Nous évoluons également entre serviteurs et femmes de chambres, quelques personnages vont retenir l'attention d'Ophélie, et pourront parfois lui rendre la vie un peu plus douce. 

Malgré ces aspects qui ne sont pas négatifs, mais qui donnent un sentiment inquiétant, il est vrai que j'ai adhéré à cette lecture.
L'histoire est totalement originale, c'est du jamais vue pour moi sachant que beaucoup de romans se ressemblent les uns aux autres. Les personnages sont aussi fascinants : l'anti héro est une bonne idée de la part de l'autrice. Tout n'est pas gagné avec ses personnages, ce qui donne envie de creuser plus en profondeur. Tout cela promet de nombreuses surprises pour la suite. 


"Un objet se réparait plus vite s'il se sentait utile, c'était une question de psychologie."



vendredi 5 janvier 2018

Le Pays des Contes, T5 : "L'odyssée imaginaire", Chris Colfer

Le Pays des Contes
Tome 5 : "L'odyssée imaginaire"
Chris Colfer


Genre : Jeunesse, Fantastique
Edition : Michel Lafon
Pages : 392
Prix payé : 16€95
Lu du 27 Décembre 2017 au 03 Janvier 2018
Ma note : 3/5

L'Homme masqué a réussi : le Pays des contes est tombé sous la coupe de sa terrible armée. Face à lui, les jumeaux Alex et Conner n'ont plus qu'une seule arme, peut-être la plus puissante : leur imagination. Tous deux se lancent alors à travers les histoires inventées par Conner en quête d'une armée de pirates, de cyborgs, de superhéros ou encore de momies, pour arrêter l'Homme masqué. Et même si l'adolescent est leur auteur, rien ne dit que ses personnages ne se rebifferont pas contre lui ! Mais un complot plus terrible encore se trame dans l'ombre.
Un complot qui pourrait bien noircir la magie de tous les mondes à jamais...


De tous les tomes qui composent cette saga, celui-ci est celui que j'ai le moins apprécié. Attention, cela n'enlève en rien tout ce que pense de cette série : elle est géniale et je voudrai qu'elle ne s'arrête jamais. Mais disons qu'ici, le côté merveilleux était moins présent.

D'un autre côté c'est normal, nous avons quitté le tome 4 avec la fin d'une guerre et le début d'une autre : celle contre l'homme masqué. Il a pris le contrôle de tout le royaume avec l'aide des armées du capitaine Crochet, de la méchante sorcière de l'Ouest, et de la Reine de Cœur.  De nombreux habitants du Pays des contes ont été capturés, d'autres ont trouvé refuge dans une grotte secrète. Notamment Rouge, Jack et Boucle d'Or qui est sur le point d'accoucher, les enfants perdus et Peter Pan, l'Homme de Fer, les rois et les reines. 

Pendant ce temps, nos deux jumeaux préférés sont retourné dans leur monde afin de mettre la main sur les nouvelles que Conner avait écrit pour l'école. Le but est de rentrer dans ses histoires et recruter leur propre armée pour ramener la paix au Pays des contes

Ils trouveront à Tribordia un bateau composé exclusivement de femmes pirates, dans l'espace une reine cyborg et son armée de robots, des supers "Héroz" et une armée de momies dans "le garçon ballon". Conner a crée ses personnages en s'inspirant de des héros du Pays des contes, ce fut d'ailleurs assez drôle de retrouver leur trait de caractère, mais il les a aussi fait intelligents. Il faudra donc savoir les convaincre de les aider


Outre le désir de l'homme masqué de conquérir le Pays des contes, nous retrouvons un autre personnage encore plus maléfique qui veut s'emparer du monde moderne. Ce personnage met au point une stratégie horriblement bien pensée qui risque de tout chambouler.


Ici, nous passons que très peu de temps au Pays des contes. C'est peut-être cela qui a fait que j'ai moins apprécié ce tome. Les nouvelles de Conner sont très bien construites, nous découvrons en un tome 4 univers totalement différents et Chris Colfer a vraiment une belle âme d'enfant. Mais j'ai plutôt été emportée par les personnages en eux-même. Nous retrouvons le temps d'un chapitre l'institutrice préférée de Conner, puis les Serres-livres qui sont plus curieuses que pestes comme je le pensais jusque là, Bree et les sœurs Grimm, Emmerich. 

Aussi, découvrir les histoires de Conner va nous en faire apprendre beaucoup plus sur lui, nous allons vivre quelques moments d'émotions. 

Je ne sais pas quand sortira le 6ème tome en Français. J'ai hâte de connaître la suite, la nouvelle intrigue sur ce personnage maléfique. Et j'espère qu'il ne sera pas le dernier.



Et si vous lisiez : 


 










lundi 1 janvier 2018

Bilan de l'année 2017


Hello 2018 ! 
Après la perte de mon Papa en 2016, j'ai eu le déclic d'opérer des changements majeurs afin de rendre ma vie meilleure.
2017 fut le tremplin à tous ces changements notamment : 
- avoir préparé depuis Février mon concours d'entrée à la formation d'auxiliaire de puériculture en parallèle de mon travail à temps plein, le réussir et pouvoir entrer à l'école prochainement. 
- utiliser mon CDI afin d'acheter notre premier appartement, pouvoir y emménager courant 2018. 
Avec tous ces beaux projets en concrétisation, j'espère que cette année sera pour moi synonyme de "légèreté", en arrêtant de penser qu'au négatif. 

Côté lecture, j'ai lu 52 livres, soit un total de 18 514 pages.
P.S. : Les chroniques sont disponibles en cliquant sur les couvertures.