samedi 24 janvier 2015

La véritable histoire de Noël, Marko Leino

Info : 
La véritable histoire de Noël
Marko Leino
Genre : Jeunesse, Conte
Edition : Michel Lafon
Prix : Offert par ma maman
Pages : 296
Ma note : 5/5 ♥

Au cœur de la Laponie, le pays des neiges éternelles, le jeune orphelin Nicolas est recueilli par les habitants de son village. Mais ils sont trop pauvres pour pouvoir l'adopter. Le Conseil des Anciens prend alors une décision inédite : chaque année, le garçon sera pris en charge par une famille différente, et il en changera le jour de Noel. 
Avec une étincelle d'espoir et de joie de vivre, Nicolas décide de se consacrer à sa passion : fabriquer des jouets. Le garçon va ainsi raviver l'émerveillement dans cette région glacée. Et pourrait bien être à l'origine des plus belles légendes.


A la base, je voulais absolument lire ce livre pour Noël. Mais j'ai mis du temps à terminer ma lecture précédente. J'ai donc commencer La véritable histoire de Noel en Janvier, en ayant tout de même un peu peur de ne plus être dans l'ambiance, mais je n'avais pas envie d'attendre un an pour le lire.

Au début du livre, nous découvrons, à notre époque actuelle, deux jeunes frères : Ossi, 6 ans, et Tommi, 8 ans. Lors d'une partie de plongée dans des eaux cristallines, ils trouvent un petit coffret ancien en bois, agrémenté de frises en reliefs et de renforts métalliques fixés par un minuscule clou. Il contient une montre et un mot sur lequel est écrit "Joyeux Noel, chère petite Aada. Nicolas, ton frère." Le grand-père des jeunes garçons va leur raconter l'histoire de Nicolas et de Aada.
C'est alors que nous sommes plongé des années et des années en arrière, sans date précise. La famille Pukki vivait de pêche sur une petite île. Le jeune couple avait un petit garçon de 5 ans et un bébé. Malheureusement, lors d'un rude hivers, le destin va arracher à Nicolas sa famille. Il va prendre cette nouvelle avec son âme d'enfant, tristement mais courageusement. Nicolas est alors emmené au village le plus proche. Les hivers sont éprouvants à Kovarjoki, ils atteignent les -40°, et les réserves de nourritures faites à l'automne  doivent être régulièrement rationnées car les habitants ne peuvent pas savoir quand le printemps se montrerait. C'est pour ça que toutes les familles vont adopter Nicolas, en l'accueillant une année chacune

Je suis tombée en tendresse pour ce petit bonhomme. Je voulais juste le prendre dans mes bras et le protéger de tous les malheurs de la vie. 
Les débuts de sa nouvelle vie sont très difficiles, car à peine il commence à s'habituer à sa nouvelle famille qu'il doit en changer. Malgré son deuil et son jeune âge, Nicolas est serviable, patient, travailleur et s'occupe des enfants. Il aide le plus possible ses familles, tout en se faisant discret. Il n'attend pas de remerciements en retour, il pense même que si quelqu'un a une dette de reconnaissance envers le village, c'est bien lui. 

Le résumer en dit beaucoup sur l'histoire. Nous nous doutons d'avance ce que va devenir Nicolas. Mais malgré cela, les événements s'enchaînent, et j'ai été très souvent surprise. J'ai eu la gorge nouée, le cœur serré, les larmes aux yeux aussi bien de joie que de tristesse.
Avec un récit abordé à la 3ème personne, nous suivons toute la vie de Nicolas, nous le connaissons d'abord enfant, puis adulte, et enfin vieillard. 
Cette oeuvre fait partie de ces livres qui nous font oublier toutes les choses superficielles de la vie, pour nous inciter à repenser aux choses essentielles bien trop souvent mises de côté. Tout cela avec la magnifique plume de Marko Leino, et un chant lexical de l'hivers très présent, qui nous conduit droit dans les pays nordiques. Un vrai conte de Noël

Il est évident que ce livre fut un véritable coup de cœur. Mon premier de cette année 2015. Et je le conseil aux petits et aux grands enfants. Je me vois déjà, dans quelques années, le lire moi-même à mes enfants, en lecture du soir, avant Noël... 

"Mais tout n'est peut-être pas si tranché dans la vie. Il n'est sans doute pas d'événement complètement heureux ou malheureux. Peut-être le bien et le mal vont-ils de pair, malgré  leur différence ? Tout comme un malheur peut engendrer de bonnes choses, un bonheur peut aussi causer bien des déboires."
p.48-49

10 commentaires:

  1. Je comprends tout à fait l'effet que ce livre t'a fait. :3 Le côté "oublier les choses superficielles" est quelque chose qui m'avait énormément plu dans ce livre. Je me suis sentie un peu dans ce trip d'ailleurs durant ma lecture x)
    Ravie qu'il t'ait plu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente qu'on pense la même chose :) J'espère avoir l'occasion de relire un livre comme celui-là ! :)

      Supprimer
  2. merci pour cette belle chronique, je crois que je vais le prendre et le lire avec mes enfants...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce compliment sur ma chronique, ça me touche beaucoup ! Oui je trouve que c'est une très belle initiative de le lire avec vos enfants, j'espère que vous passerez de beaux moments ;)
      A bientôt !

      Supprimer
  3. J'aimerais beaucoup le lire :) Je lis de très bon avis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas à te lancer ! si tu as la patience d'attendre, lance toi au prochain Noel ;)

      Supprimer
  4. J'ai lu aussi ce livre en janvier et c'est vrai qu'il est juste magnifique !!

    RépondreSupprimer
  5. Ce livre me donne super envie depuis que j'en ai entendu parler mais alors ta chronique ENCORE PLUS ahha
    Jennifer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela me fait très plaisir :) J'espère que tu le liras un jour il en vaut le coup ;)

      Supprimer