dimanche 11 octobre 2015

L'accro du shopping à Hollywood, Sophie Kinsella

Info : 
L'accro du shopping à Hollywood
Sophie Kinsella
Genre : Chick-Lit
Edition : Belfond
Prix payé : 19€95
Pages : 459
Ma note : 3,5/5
Lu du 29 Septembre au 10 Octobre 2015

En s'installant avec sa famille à Los Angeles, Becky s'y voyait déjà : virées shopping avec Victoria Bekham, pause détox avec Gwyneth Paltrow, play-dates de sa fille Minnie avec les petits Bradangelina... Et puis le rêve ultime : devenir styliste pour ses nouvelles amies les stars.
Mais pas si simple de se faire une place sur la A-list quand on n'entre pas dans du triple 0, qu'on ne jure que par le beakfast saucisses-bacon et que la seule star de l'école de Minnie est le hamster mascotte. Quant à ses dons de stylistes, disons que Becky les exerce surtout sur elle-même.
Heureusement, quand tout espoir semble perdu, notre Accro du shopping a toujours plus d'un tour dans ses sacs. Notamment ce superbe sac vintage qui pourrait bien lui ouvrir toutes les portes de la gloire. Ou celles de l'enfer...
Car au pays des stars, les apparences sont souvent trompeuses et cette pauvre Bekcy va comprendre à ses dépens que derrière les paillettes règne un monde sans pitié...

L'accro du shopping à Manhattan est le premier livre de chick-lit que j'ai lu. Depuis, j'ai adoré le reste de la série. Mini-accro du shopping mettait un beau point final aux aventures de Becky, mais cette année Sophie Kinsella a sorti une suite, je ne pouvais simplement pas passer à côté. 

Nous retrouvons donc Becky Brandon, née Bloomwood, à Los Angeles. Elle a emménagé dans une de ces magnifiques villas de Hollywood pour quelques mois avec sa fille et Luke, puisque celui-ci a été engagé par une célèbre actrice pour faire remonter sa notoriété. 

Même si le salaire aisé de Luke leur permet de vivre dans le luxe, Becky souhaite rester une femme indépendante. Une idée de base tout à fait respectable ! Pour cela, elle veut devenir styliste de stars, pour pouvoir continuer à exercer sa passion : la mode. Et tout est bon pour y arriver : inscrire Minnie dans une école maternelle fréquentée par des enfants de célébrités ; aller à La Paix d'Or, un centre qui vient en aide aux personnes atteintes d'addictions (Becky a une tendance compulsive à la dépense, mais c'est surtout car il y a plein de stars) ; et saisir la moindre petite opportunité, même si cela la fera passer pour un véritable pigeon.

Pour beaucoup de personnes, surtout les adeptes de Sophie Kinsella et de L'accro du shopping, ce livre est un flop. 
En ce qui me concerne je n'ai pas cherché le petite bête. J'ai passé du bon temps avec Becky, comme dans les tomes précédents. Elle nous fait vivre mille et une aventures et je me suis vraiment bien amusé à la voir dans des situations invraisemblables, parfois pas réalistes du tout. Mais avec Becky il faut s'attendre à tout ! 

De plus, nous retrouvons ici tous les personnages que j'apprécie. 
Luke qui tient son rôle de mari patient à la perfection, Minnie toujours aussi mignonne quoi que exigeante. La famille Cleath-Stuart, donc Suze, son mari et ses enfants, prennent des vacances et viennent rejoindre Becky à Los Angeles. Danny Kovitz le styliste complètement déjanté via des lettres et des mails de ses expéditions. Nous avons également à faire aux parents de Becky et à la mère de Luke. 
En outre, beaucoup de gens à Hollywood sont aussi faux que leur physique. Et Becky l'apprendra bien malgré elle.

Au bout d'un moment, j'avoue que Becky m'a faite perdre la tête à force de ne penser qu'à elle. En voulant devenir connue à tout prix, elle négligera ses proches. Elle en prendra vite conscience évidemment, mais un peu trop tard... 
C'est pour cela qu'une suite est prévue, certainement à Las Vegas, où Becky pourra, je l'espère, réparer ses erreurs tout en continuant à nous faire rire.  

Quoi qu'il en soit, moi je continue de l'aimer, notre Becky internationale ! Et je précise encore une fois qu'il est possible de lire cette série en sautant des tomes. Je n'ai pas lu le tome 1 et le tome 4 et cela ne m'a pas dérangé.


"J'ai l'impression d'avoir atteint une oasis dans le désert. Je ramasse du sable en me disant que c'est de l'eau fraîche et pure... Mais ce n'est qu'un mirage."
p. 446



Je serais un livre comique - 1 point

2 commentaires:

  1. Coucou ! Je n'ai pas lu cette série mais je suis sur qu'elle pourrait me plaire !
    Tu as eu raison de ne pas avoir cherché la petite bête ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu aimes la chick-lit je suis certaine que oui ;)

      Supprimer