dimanche 24 juillet 2016

Le prince des ténèbres, tome 3 : "Combustion spontanée", Jeaniene Frost

Info : 
Le prince des ténèbres, tome 3 : "Combustion spontanée"
Jeaniene Frost
Genre : Bit-Lit
Edition : Milady
Prix payé : 7€60
Pages : 330
Lu du 14 au 24 Juillet 2016
Ma note : 4/5

Vlad n'a jamais craint personne. Pas même le terrible Mihaly Szilagyi, un vampire aussi âgé et puissant que l'Empaleur lui-même. Pourtant, il a peur pour sa femme, Leila. Ses ennemis savent qu'il est prêt à tout pour elle et n'hésiteront pas à se servir de cette faiblesse. Alors que les fantômes du passé resurgissent et que la guerre sanglante l'opposant à Szilagyi fait rage, Vlad laissera-t-il son amour pour sa jeune épouse précipiter sa perte ? 




Cela fait assez longtemps que j'ai lu les deux premiers tomes de cette trilogie. Et j'avoue que j'ai eu un peu de mal à me souvenir de ce qui c'était passé. Mais cela n'a en rien gâché ma lecture.

La guerre entre Vlad et Szilagyi dure depuis des siècles. Et il est temps qu'elle se termine. 
Szilagyi, avec sa vengeance permanente va encore une fois s'en prendre à Leila pour atteindre Vlad. Il sait que ce dernier est prêt à tout pour elle. Il est incapable de vivre sans sa femme, mais n'hésiterai pas à se sacrifier pour qu'elle vive. 

Ce livre est assez peu épais et se lit très vite. L'action est sans arrêt présente, il se passe toujours quelque chose. Nous sentons que cette guerre mortelle va enfin se terminer. Mais avant cela, nous allons devoir faire face à des scènes atroces. Ce roman est beaucoup plus sombre que les autres. Je me souviens de passages extrêmement difficiles durant la série de Chasseuse de la Nuit, mais ceux-ci resteront sans doute les plus éprouvants. 

La romance est toujours présente. Tout comme l'érotisme qui donne du piment dans les romans de Jeaniene Frost. A travers tout ce qu'ils vont devoir endurer, nous voyons que Vlad a dans la peau Leila plus que jamais. Aujourd'hui je me demande si Vlad a fait le bon choix en abaissant la barrière qu'il s'était construite durant toute sa vie, pour ne pas tomber amoureux, car cela se retourne contre lui. Mais d'un autre côté, il mérite d'être aimé, et d'aimer en retour

J'ai beaucoup aimé l'évolution du personnage de Vlad. Car en faisant du mal à Leila, Szilagyi l'a rendu beaucoup plus fort, beaucoup plus puissant. Son pouvoir de pyrokinésie s'est encore plus développé et est très impressionnant. Désormais, je pense qu'il y a peu de vampire capable de lui faire face. 
Quant à Leila, ce que j'ai le plus remarqué et ce dont je lui tire mon chapeau, c'est sa capacité à se remettre rapidement de tout ce qui lui arrive. Elle ne perd jamais pieds. Elle ne se laisse jamais ensevelir par le chagrin ou la douleur. En revanche, quand elle est en présence de son mari, je la trouve beaucoup trop fleur bleue, trop fragile pour Vlad qui doit toujours faire attention à elle. Dans ces moments, je me dit que c'est une femme comme Cat qu'il lui faut. 
Mais bon, le côté protecteur des personnages masculins de l'auteure me fait craquer. J'adore cela. 

La fin tant attendue arrive très vite, les derniers chapitres sont de véritables page-turner. Un peu trop vite à mon goût. Je m'attendais à un combat final épique, impressionnant et très stressant. Ce ne fut pas vraiment le cas ici

Maintenant, j'espère que le couple Vlad/Leila va se retrouver et vivre en sécurité.

"Il me caressa le visage de sa main chaude, semblable aux premiers rayons du soleil après une longue nuit d'hiver."
p.211


Couleur dominante noir - 1 point

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire