samedi 24 septembre 2016

Contes des royaumes, tome 1 : "Poison", Sarah Pinborough

Info : 
Contes des royaumes, tome 1 : "Poison"
Sarah Pinborough
Genre : Romance, Conte
Edition : Milady
Prix payé : 5€99 sur ma Kobo
Pages : 222
Lu du 19 au 23 Septembre 2016
Ma note : 3/5

Blanche-Neige, le conte de fées revisité : cruel, savoureux et tout en séduction.
Rappelez-vous l'innocente et belle princesse, la méchante reine impardonnable, le valeureux prince, la pomme empoisonnée et le baiser d'amour sincère...
... et à présent ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Blanche-Neige, telle qu'elle n'a jamais été révélée ...










Lorsque cette série est sortie, elle a tellement fait parler d'elle sur la blogosphère que je n'ai pas eu envie de m'y mettre de suite. Sauf que quand je me suis décidée à me lancer, impossible de trouver le premier tome en format papier ... En revanche, ayant ma liseuse Kobo depuis peu, je n'ai pas hésité à me le fournir en version numérique.

Les réécritures de contes, j'adore ça. Je suis tombée amoureuse de la saga de Chris Colfer, sa manière de revisiter plusieurs contes en même temps.
Avec "Poison", c'est l'histoire de Blanche-Neige que nous découvrons différemment. 

Nous découvrons donc la jeune Princesse, son abominable belle-mère qui n'a que quatre ans de plus qu'elle, les nains et plus particulièrement Rêveur et Grincheux, le chasseur, le Prince.

C'est que j'ai aimé ici, c'est de voir les personnages sous un autre jour
Tout d'abord Lilith, la méchante Reine. Elle est très jeune, et elle a été obligée d'épouser le roi, contre sa volonté. Un mariage sans amour, en ce qui la concerne. Nous voyons très peu le Roi, je n'ai pas su voir si il éprouve des sentiments pour sa jeune épouse ou si il est juste attiré par son physique. Nous en apprenons beaucoup sur elle. Notamment sur son enfance auprès de sa grand-mère (que nous connaissons d'un autre conte). Une enfance stricte, et sans liberté. Tout le contraire de Blanche-Neige.
La Blanche-Neige d'ici n'est pas la Princesse frêle et sans défense. Elle monte des étalons, boit de la bière avec ses amis les nains, et est loin d'être prude. C'est justement ce côté sexy du roman auquel je ne m'attendais pas qui m'a le plus étonné.
Finalement, c'est le Prince qui m'a le plus surprise. Je l'ai trouvé très mystérieux depuis son apparition. Et c'est à la fin du roman, une fin vraiment très étonnante et pas du tout conventionnelle, qu'on se rend compte de qui il est vraiment. 

Il ne faut pas avoir peur du changement, car ici il y en a beaucoup même si la trame principale reste la même.
Ce livre ne fut pas un coup de cœur contrairement à beaucoup, mais je suis loin d'avoir détesté ma lecture. Les pages se sont tournées très vite, et il n'y a pas de lenteur.

Petite chronique pour un petit livre. En effet, il n'a que 222 pages, mais j'ai trouvé cela parfait. Avec moins de pages j'aurai eu l'impression d'une histoire bâclée, mais plus de pages aurait fait trop. 


"Ce n'était pas que les nains tenaient à vivre cachés, mais ils aimaient leur intimité, et la nature respectait leur souhait. La nature est magique et elle prend soin de ceux qui l'aiment."


Couleur dominante rouge - 1 point



3 commentaires:

  1. Hummm, il est vraiment temps que je le sorte de ma PAL :)
    Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente si ma chronique t'a donné un peu plus envie de le lire ;)
      Merci à toi pour ton passage !

      Supprimer
  2. J'ai lu ''Beauté'' récemment, et j'ai tellement bien aimé ce tome, que je me suis procuré ''Poison'' tout de suite après (merci Amazon). J'ai vraiment hâte de le lire, en tout cas, ton avis m'a donné encore plus envie :D

    RépondreSupprimer