mardi 11 avril 2017

Into the Wild, Jon Krakauer

Into the Wild
Jon Krakauer

Genre : Biographie
Edition : 10/18
Pages : 281
Sortie : 2007
Lu du 4 au 12 Avril 2017
Ma note : 3.5/5

Toujours plus loin. Toujours plus seul. Inspiré par ses lectures de Tolstoï et de Thoreau, Christopher McCandless a tout sacrifié à son idéal de pureté et de nature. Après deux années d'errance sur les routes du Sud et de l'Ouest américain, il rencontre son destin (à vingt-quatre ans) au cœur des forêts de l'Alaska. Un parcours telle une étoile filante dans la nuit froide du Grand Nord. 



Dans ce livre nous suivons la grande aventure de McCandless, un jeune homme en total désaccord avec notre société moderne qui, après avoir obtenu son diplôme universitaire, décide de tout quitter : argent, confort, proches, pour partir à l'aventure. 
Il va voyager pendant deux ans dans le Sud et l'Ouest américain, trouvant de temps en temps des petits jobs. Il va faire du stop jusqu'en Alaska. De là, il souhaite se rendre au parc national du Denali, pour vivre de ce que la nature lui offrira, vivre à l'écart de toute civilisation. C'est le 28 Avril 1992 qu'il va débuter sa randonnée. 

En me procurant ce livre, je pensais assister à une lecture comme Wild, de Cheryl Strayed. Non pas lire une autobiographie, car on apprend rapidement, et même sur la quatrième de couverture, que McCandless ne survivra pas à son aventure. On nous explique dès les premières pages qu'il est certainement mort de mal nutrition, il ne pesait plus que 33 kg. Mais je m'attendais à lire le "vrai" récit de son voyage, qu'il aurait écrit dans un journal de bord au fil des jours, et qui aurait été décrit pas l'auteur. 
Il s'avère que McCandless écrivait très peu dans son journal. L'auteur a donc pu écrire ce livre grâce à de longues recherches, en interviwant ses proches, en prenant connaissance des lettres qu'il a envoyé à ses rencontres sur la route, en se servant d'articles qui ont été publiés au moment où son corps a été retrouvé. Le livre contient également de nombreuses citations soulignées de romans retrouvés dans les affaires de McCandless. Il raconte aussides histoires personnelles de l'auteur, et d'autres explorateurs. 

Si je fait la comparaison de ma lecture avec celle de Wild, je dirai que j'ai été beaucoup moins impressionnée et éblouie par les paysages, à mon grand regret. Cela me donne donc envie de visionner le film afin de pouvoir m'immerger un peu mieux en Alaska. 
En revanche, je me suis beaucoup retrouver dans sa mentalité. D'ailleurs j'ai toujours dit que si un jour tout va mal dans ma vie, que je perds tout, je pars en Afrique. Mais le fait de vouloir vivre d'un minimum, d'être proche de la nature, des animaux, et qu'il a été très chamboulé lorsqu'il a dû se nourrir de ces derniers pour sa survie, j'ai beaucoup admirer tout ça. 

Nous apprenons que de nombreuses personnes ont méprisé McCandless et la manière dont il est mort. La plupart disent qu'il a été stupide, mal préparé et indigne d'avoir vécu ses derniers instants en Alaska. Sauf que ce qu'ils ignoraient, c'est que ce jeune homme était très intelligent, et tout ce qu'il a fait été délibérément choisi
Cette biographie a été écrite pour tenter de nous faire comprendre la mentalité de Alex et sa manière de voir la vie. Mais ce qu'il était véritablement demeure insaisissable, vague, illusoire

"Le noyau central de l'esprit vivant d'un homme, c'est sa passion pour l'aventure. La joie de vivre vient de nos expériences nouvelles et donc il n'y a pas de plus grande joie qu'un horizon éternellement changeant, qu'un soleil chaque jour nouveau et différent."
P. 88


Et si vous lisiez :


6 commentaires:

  1. Là où Cheryl avait fait le choix de marcher pour se battre et trouver une vie meilleure au bout de sa route (elle avait donc prévu une fin), je crois que Christopher avait fait le choix de simplement partir en marge, sans retour, parce que la vie "moderne" ne lui apportait rien. Travailler pour consommer, avoir une bonne situation et une grande maison comme ses parents, il n'en voyait pas l'intérêt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette remarque est très pertinente. Je n'avais même pas fait cette comparaison alors qu'elle est flagrante. Merci pour ton passage :)

      Supprimer
  2. Je n'ai pas aimé ce livre. Je l'ai trouvé très mal écrit et décousu dans sa structure. C'est dommage car le film propose de très beaux paysages mais pas le livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce ne fut pas une grande lecture pour moi non plus contrairement à d'autres. Je me sens moins seule ^^ Oui c'est ce que je me suis dit en voyant la bande annonce, mais je suis encore en reflexion si je le regarde ou pas, je pense que les scènes de chasse vont me déranger :( Merci d'être venue :)

      Supprimer
  3. Je suis étonnée je ne m'attendais pas du tout à ça. Je ne connais pas le livre mais je ne pensais pas que c'était une histoire vraie. J'ai juste vu le film Disney et ça n'a rien à voir du tout c'est une comédie musicale dans la forêt. Si j'ai l'occasion de voir ce film je verrais ce que ça donne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire ! Ça m’intéresserai beaucoup d'avoir ton avis sur le film justement. Je te connais et on a le même rapport aux animaux. J'espère que tu vas le regarder comme ça j'irai voir ce que tu en pense.

      Supprimer