mardi 11 juillet 2017

Alfie le chat du bonheur, Rachel Weels


Alfie le chat du bonheur
Rachel Weels

Genre : Jeunesse
Edition : France loisirs
Prix payé : 6€99 sur sur momox
Pages : 318
Lu du 4 au 11 Juillet 2017
Ma note : 4/5




Alfie est un chat errant. Sans foyer depuis que son ancienne maîtresse est décédée, il erre de rue en rue jusqu'au moment ou il arrive dans Edgar Road. La, Alfie sait immédiatement qu'il a trouve son nouveau quartier. Mais les habitants ne sont pas franchement d'accord : la dernière chose dont ils ont besoin c'est d'un chat qui passe de maison en maison ! Alfie est donc régulièrement chassé. Jusqu'au jour ou plusieurs familles acceptent de le nourrir et de l’héberger a tour de rôle. Et quand l’adversité frappe, tous réalisent a quel point ils ont besoin du petit félin. Alfie ? Un chat qui apporte de l'espoir, de la sagesse et qui rend la vie plus douce. Les aventures d'un chat errant qui change la vie de tout un quartier.


J'ai fini ma lecture aujourd'hui même et je rédige déjà ma chronique. Lorsque je fais cela, c'est que généralement les lectures ont été agréables. Je peux le dire également pour Alfie le chat du bonheur. C'est un livre doudou, réconfortant, dont on a tous besoin un jour. Je n'ai pas fait exprès de le lire à cette période, mais c'est plutôt bien tombé car durant cette semaine la date de la première année du décès de mon Papa est arrivée. Le petit Alfie m'a donc aidé a passer cette étape comme il aide si bien les personnages de ce roman.

Pour commencer je trouve que le résumé contient quelques erreurs selon moi. Je vais donc le reprendre en expliquant mon avis.
Alfie est le petit compagnon de Margaret, une vieille dame qui malheureusement le laisse derrière elle au moment de son décès
Pour éviter la fourrière et le sort qui est réservé à ses pauvres animaux non-adoptés, il décide de prendre les pattes à son cou et de partir à la recherche d'une nouvelle famille. Il se rend compte que pour ne pas se retrouver seul à nouveau, il va devoir devenir un "chat de portes", un chat appartenant à plusieurs foyers. Cette décision le mène à une jolie rue londonienne où il va se trouver quatre maisons.
Le destin est bien fait car il va d'abord rencontrer Claire, une jeune femme qui n'arrive pas à se remettre de son récent divorce. Puis Jonathan un célibataire endurci légèrement aigris. Un couple de polonais avec deux petits garçons qui viennent de quitter leur pays pour commencer une nouvelle vie. Et enfin Mat et Polly, jeunes parents du petit Henry, dont la maman est victime du baby-blues. 
Au contraire de ce que dit le synopsis, Alfie ne se fait pas chasser, il réussi à merveille son plan et chacune de ces familles adopte sans le savoir ce petit chat. Il va les aider à réussir ces étapes douloureuses de leur vie. 
Comment Alfie va faire pour mener de front sa quadruple vie ? Ses nouveaux propriétaires vont-ils découvrir le pot aux roses ? 

Le point de vue est celui de Aflie. Nous le découvrons lorsqu'il vient de perdre sa vieille maîtresse et que la fille de celle-ci vient pour vider son appartement. La plume de l'autrice est assez simpliste et son style d'écriture commun. J'ai donc eu peur de me lancer dans un roman trop jeunesse pour moi et m'ennuyer. Ce fut tout le contraire qui s'est passé. J'ai été touchée par le désespoir de Alfie dans les premières pages. Lorsque on aime un tant soit peu les animaux, nous savons qu'ils souffrent autant que nous lorsqu'ils perdent leurs maîtres et maîtresses. Ce passage fut très triste. Mais mine de rien, c'est un petit chat très déterminé avec de nombreuses idées. J'ai adoré le suivre dans son aventure de chat errant, même si elle ne fut pas de tout repos, puis le soulagement quand il arrive a Edgar Road et que la vie lui sourie. 
En ce qui concerne les humains avec qui il évolue, ma préférence va pour Jonathan qui n'a pas hésité à prendre la défense de Alfie contre sa nouvelle petite amie, et pour la famille de Polonais qui doit commencer une nouvelle vie loin de chez eux, les deux petits garçons sont très bien éduqués et aiment beaucoup jouer avec leur nouvel ami poilus. 

Vers la fin du roman, Alfie va prendre une nouvelle décision qui va tout basculer. Je vous laisse découvrir cela en lisant ses aventures et constater à quel point ce petit minet est courageux.
Je conseille fortement ce roman à toutes les personnes qui aiment les chats et les animaux. Jeunes ou moins jeunes. Pourquoi pas le lire à vos enfants ? 



2 commentaires:

  1. Très belle chronique ;) Pour moi qui aime les animaux, tu me tentes beaucoup avec ce livre. De la douceur, de la tendresse... Bref. Un livre pour cocooner, entourées de nos amis à quatre pattes :) Belle soirée à toi Lulubel, bonnes lectures et à bientôt.

    Sue-Ricette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton passage Sue-Ricette :) Si tu aimes les animaux,je tiens à te préciser que même si Alfie est désemparé à la mort de sa maîtresse, ce n'est pas un livre qui nous rend vraiment très triste. Parfois ça m'arrive lorsque je regarde des films avec les animaux. Alors tu peux le lire sans craintes :)

      Supprimer