dimanche 17 juin 2018

La Passe-Miroir, tome 2 : "Les disparus du Clairdelune", Christelle Dabos

La Passe-Miroir
Tome 2 : "Les disparus du Clairdelune"
Christelle Dabos

Genre : Fantasy, Jeunesse
Edition : Ebook
Pages : 665
Prix payé : offert
Lu du 20 Mai au 15 Juin 2018
Ma note : 4/5

Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d’une redoutable vérité.


Lors de ma lecture du premier tome, mon avis était assez mitigé. Ayant été refroidie par l'ambiance froide et dangereuse qui règne à la Citacielle, j'avais pourtant totalement adhéré à cette histoire nouvelle et originale avec un personnage principal féminin admirable. 

Cette fois, pour ce second tome, mon avis est plus tranché dans le sens où j'ai beaucoup plus apprécié ma lecture ! En revanche, il s'est passé tellement de choses que j'ai l'impression d'en avoir oublié la moitié.

En effet, je ne me suis pas ennuyée une seule fois. L'action était présente à chaque page. Aucune lenteur à signaler.

Nous retrouvons Ophélie alors qu'elle est sur le point d'être présenté à Farouck, l'esprit de famille de la Citacielle, et à la cour en tant que fiancée de Thorn. Son identité devait resté secrète dans le premier tome, mais quelques événements ont changé cette situation. 
Lors de cette présentation, il est question du livre de l'esprit de famille qui doit être lu par une liseuse telle qu'Ophélie pour découvrir des événements importants qui ont été oubliés. Mais Thorn veut que ce soit lui qui le lise lorsqu'il aura acquis les pouvoirs de sa fiancée. Ophélie comprend donc pourquoi ce mariage a été organisé, pourquoi c'est elle qui a été choisi sur Anima pour être cette future épouse. Cela est assez difficile à réaliser pour elle. 

En attendant la date du mariage, Ophélie, sa tante, ainsi que Berenilde qui est sur le point de mettre au monde son enfant, sont placées sous la sécurité de Farouck. 
Mais comme tout ne peut pas se passer comme prévu à la Citacielle, une série de disparitions inquiétantes va tout faire basculer. Ophélie sera la cible de lettres de menace et de complots

Déjà que je trouvais Ophélie admirablement forte dans le tome précédent, ici encore plus. Elle va se sortir haut la main de situations difficiles, et sera prendre ses propres décisions. Berenilde sera toujours là pour l'épauler et se montrera plus douce, peut-être l'instinct maternel lié à sa grossesse. 
Deux personnages m'ont particulièrement plu également. Déjà la tante d'Ophélie, qui était régulièrement contre sa nièce avant, sera à ses côtés envers et contre tous, elle m'a même fait rire à quelques reprises ! Ensuite il y a Thorn. Comme je m'y attendais, il s'est révélé un peu plus ici, et nous sentons qu'il éprouve des sentiments pour Ophélie. Des fois il peut être glacial, et d'autres rares fois montrer un peu de douceur. Dans tous les cas, la sécurité de sa promise reste sa priorité même si il ne le montre pas toujours. 

La fin est vraiment inattendue puisqu'un personnage qui a toujours répondu de ses actes et qui a toujours été présent va disparaître, ou fuir, on ne sait pas trop (pas d'inquiétude ceci n'est pas un spoil puisque vous ne savez pas de qui il s'agit). Dès que l'occasion se présentera, je me plongerai de nouveau au cœur des arches pour connaître la suite.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire